u a

 
 
a a a a a
Nous sommes tous des pervers sexuels persécutése
  1980      
         
Editions ROBERT LAFFONT
   
                 
     

En chaque individu il y a un pervers qui sommeille, mais aussi un être d'amour. Est pervers, celui qui a des fantasmes ou qui jouit d'une façon qui lui est personnelle hors la norme. La norme, c'est de faire l'amour une fois marié avec une personne du sexe opposé, après le travail, dans le lit conjugal, en silence, dans le noir, dans la position du missionnaire, sans contraception, non pour accéder au plaisir, mais pour avoir des enfants. Heureusement, beaucoup de gens jouissent autrement et ont plus de fantasmes qu'on ne le pense...

Dans ce livre, le Dr Meignant a interrogé d'autres thérapeutes et recueilli auprès de centaines de personnes le récit de leurs fantasmes et de leur vie sexuelle "perverse" .. Il a écouté aussi le récit des persécutions et de la souffrance qu'engendre encore aujourd'hui la condamnation hypocrite de certaines idées et de certains passages à l'acte. Il pense qu'il faut avoir des limites afin de respecter l'autre et soi-même; et que le vrai problème est ailleurs. Ce que Mr Tout-le-Monde appelle les perversions n'est qu'une façon très courante d'exprimer les désirs sexuels de l'homme. L'on doit se rappeler à cet effet que nul n'est responsable de ses fantasmes et qu'il n'est ni répréhensible ni condamnable d'en avoir. Seule la retenue du passage à l'acte, quand elle est nécessaire, apporte la preuve de l'humanité profonde de l'être. En vérité, qui peut s'empêcher de fantasmer ?
Qui n'est jamais passé à l'acte ?

Ne sommes nous pas, tous, des pervers sexuels persécutés ?

 
  Nous sommes tous des pervers sexuels persécutés